Une librairie pour Initiés

lexikopoleio

A deux pas de la Fondation Nationale de Recherches, tout près de la place Proskopon, au numéro 13 de la rue Stasinou, se trouve une librairie pas comme les autres : «Le Lexikopoleio» (du grec λεξικό = dico et πωλείο, du verbe πωλώ = vendre, c.à.d. un magasin où l’on vend des dictionnaires).

Vicky Papaeftymiou
Vicky Papaefthymiou

En réalité, il s’agit d’un espace moderne, accueillant, chaleureux, avec, à part les dicos, les romans, les derniers prix littéraires français–on peut également y trouver toute sorte de lectures–de petites tables de café destinées aux clients désireux de prendre leur temps de feuilleter les livres, de lire les journaux et les magazines étrangers qu’on y trouve aussi.

J’ai rencontré la propriétaire, une femme jeune, souriante, très sympathique, qui est une véritable maîtresse des lieux plutôt qu’une libraire ordinaire. Née en Amérique Latine de père français et de mère grecque, Odile Bréhier est cosmopolite puisqu’elle a fait des études de grec moderne à Paris (eh oui!!!), un stage d’interprétariat en Belgique, à Bruxelles avant de s’installer en Grèce, à Athènes.

Pourquoi a-t-elle choisi de vivre en Grèce ? Comme elle dit«…ici l’air est à moi…». Elle se sent comme une fleur qui s’épanouit au soleil.

Books-05-2000

Quand elle a décidé d’ouvrir cette librairie il y a trois ans en pleine crise économique, tout le monde lui disait que c’était une folie d’autant plus qu’elle était située dans une petite rue de quartier pas vraiment animée.

Ces propos ne l’ont pas découragée, bien au contraire. Et elle ne l’a pas regretté.

Le Lexikopoleio s’adresse à des initiés, a-t-elle précisé, c.à.d. à un public principalement francophone mais pas seulement puisqu’on trouve des éditions dans plusieurs langues à part le français. Elle est toujours disponible à répondre aux questions qui lui sont posées, à donner une précision, à proposer un livre.

En plus de cela, elle y organise des soirées-rencontres avec des artistes, des écrivains ou des soirées musicales et gastronomiques où l’on passe un bon moment à discuter, bavarder, boire un coup, goûter des plats, se marrer quoi…

Le samedi est reservé aux enfants. En matinée, sont organisées des séances-lecture pour les petits amis du livre. Enfin, on ne peut pas ne pas se référer à ses collaborateurs qui sont aussi sympathiques qu’elle-même.

Un climat de bonne humeur et d’entente est perçu dès le premier moment qu’on met le pied dans cette librairie inhabituelle. Un coin de culture à ne pas manquer de visiter.

[email protected]